France : le gouvernement ne relèvera pas l’âge de la retraite et les syndicats se séparent

Première modification :

La plus longue grève de l’histoire de France, à sa 38e journée, a atteint un tournant : le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé sa volonté de ne plus relever l’âge de la retraite à 64 ans. Une mesure qui a plu aux syndicats réformistes, alors que les opposants appellent à la poursuite des manifestations pour renverser le nouveau régime de retraite.

Il a fallu 38 jours de protestations aux syndicats français pour pouvoir renverser le point de la réforme qui unissait toutes les organisations.

L’âge de la retraite sera maintenu à 62 ans, comme l’a annoncé le Premier ministre français Edouard Philippe samedi 11 janvier. Il l’a fait par une lettre dans laquelle il annonçait sa volonté de retirer cette mesure du projet de loi et dans laquelle il exhortait les syndicats et les employeurs à se charger de déterminer comment garantir l’équilibre du système en 2027.

« Afin de témoigner de ma confiance aux partenaires sociaux et de ne pas préjuger de l’issue de leurs travaux quant aux mesures qui seront prises pour parvenir à l’équilibre en 2027, je suis prêt à retirer de la loi la mesure de convergence progressive à partir de 2022. vers un équilibre des âges de 64 ans en 2027 », a écrit le Premier ministre dans sa lettre.